vendredi 21 octobre 2011

#globalrevolution : Indignons-nous !

Le mouvement initié à Wall Street, il y a un mois  est en train de prendre de l’ampleur..

Une révolution mondiale ???



Watch live streaming video from globalrevolution at livestream.com

Les images que vous voyez ici sont une synthèse des différentes actions sur la planète.

mardi 11 octobre 2011

La lutte syndicale a-t-elle encore un sens ?


par phaz3


Aujourd’hui, au sens marxiste du terme, les riches sont la seule classe sociale à perdurer. Une caste mobilisée sur tous les fronts et tout le temps pour la défense de ses intérêts.
En face, avec la désindustrialisation et les délocalisations massives, l’individualisme est hélas devenu prédominant dans les classes ouvrière et moyenne.
Warren buffet disait : « Nous sommes passés de la lutte des classes à la guerre des classes et cette guerre, c’est nous les riches qui sommes en train de la gagner ».
La saturation de l’espace médiatique par les classes dirigeantes fait que le peuple n’a plus la possibilité de faire sa propre analyse.
Les gens oublient que les riches ne représentent même pas 1% de la société française.

De la part des jeunes, on a quand même une réaction. Eux que l’on croyait condamnés à la culture de l’instantané sont en train de nous donner une bonne leçon politique et révolutionnaire.

Même si, pour l’instant, on a plutôt affaire à une sorte de magma primitif par le refus de cette situation débile, les organisations syndicales, elles, sont assez préoccupées de voir partir la mobilisation en dehors de leur aire d’influence.
Non, seulement, elles ne sont pas à l’origine de ces mouvements, mais n’en font même pas partie.
Les jeunes Européens (les Indignés) ne considèrent  pas les syndicats comme les porte-parole naturels de leur protestation.
Parce qu’ils font aujourd’hui partie du système qu’il faut combattre, les syndicats ne représentent plus rien aux yeux de la jeunesse.
Il n’y a plus, pour le moment, de grandes idéologies alternatives à l’économie de marché et ce n’est certainement pas le marxisme pur et dur des syndicats qui s’imposera, car ils ne défendent que des droits aux quels les plus démunis, les plus précaires, n’accéderont jamais.  

jeudi 6 octobre 2011

Wall Street occupé en direct #OccupyWallStreet

Wall Street est actuellement occupé par des milliers de personnes.
Suivez cela en direct.
 
Watch live streaming video from occupywallstnyc at livestream.com



Le mouvement prend de l’ampleur 
Tous les lives : [ici]

lundi 3 octobre 2011

Le NOTAV historique

La création de la ligne TGV Lyon-Turin condamnera les vallée de la Maurienne et du Val de Suse (en Italie):


Les opposants français sont peu nombreux, certains voyant même là, une occasion de se faire du fric avec les indemnités d’expropriation. Le Val de Suse ne veut pas de ce projet pharaonique qui détruirait à terme leur vallée. Ils disent NON à la dilapidation de l’argent public qui ne profitera qu’à quelques entrepreneurs mafieux tant italiens que français ou à quelques sombres caisses de partis politiques. 
Malgré les tentatives de criminalisation de la part des états français, italien et des escrocs du capitalisme de Bruxelle,la résistance s’organise. Elle s’appelle NOTAV.


samedi 1 octobre 2011

Tu veux de la drogue ? Demande à un flic.

  Dans la série, le délitement de l'Etat, on apprend cette semaine que les flics grenoblois participent activement à l'approvisionnement en drogue de notre bonne ville transalpine.
J'avais déjà eu vent  de plusieurs attitudes "bizarres" des flics vis-à-vis des dealers de certains quartiers la ville.
Les gars peuvent continuer tranquillement à parader dans les rues avec des bagnoles valant plusieurs années de nos salaires, à nous, pauvres crétins à qui on demande de respecter la loi et de rester honnêtes.
Je ne souhaite pas généraliser mais penser que c'est l'élite de la police qui pourvoit nos jeunes en produits toxiques m'est réellement insupportable.

video

Et quand, en plus, il font les beaux sur M6, comme Neyret, le chtar lyonnais par qui le scandale est arrivé, je pète les plombs.

samedi 10 septembre 2011

9/11 : Jour de haine



Commémorer  les attentats du 11 septembre 2001 n’était peut-être pas la meilleure des choses à faire si l’on considère la cicatrice que cela rouvrira, dix ans plus tard, chez les personnes souffrant de traumatismes liés au choc de la chute des tours.
Combien de psychoses vont resurgir demain ?
Mais l’Amérique est un pays de commémorations, qui dans son délire de persécution semi religieux privilégiera toujours la « nation » face aux individus.
On peut même se demander si cette grand-messe collective, en jouant sur la culpabilité des survivants et en faisant revivre le traumatisme, ne sera pas une reprogrammation des peurs et phobies des neveux de Sam.
Toujours plus de rancoeur ! Toujours plus de haine !


Les désordres post-traumatiques sous l'éclairage du 11 septembre by phase3
Extraits de "La Tête au carré" du 9/9/2011

mardi 30 août 2011

Georges REY ....

 de 1969 à 1982 : Cinéaste expérimental. Certains films sont dans les collections du Centre Georges Pompidou et du Musée d'Art Moderne de New York. Depuis 1982 réalisateur de vidéos sur des artistes contemporains.

  de 1976 à 1995 :  Fondateur et responsable du département vidéo de l'Espace Lyonnais d'Art Contemporain. 52 séances par an, où furent montrés de l'art vidéo et des films sur des artistes.

  de 1976 à 2000  :  Gérant du "Cinéma" et de 1982 à 2000 du "Cinéma Opéra" ; deux salles à Lyon classées "recherche" et "édition".

  de 1981 à 2011 : Vidéaste (portraits d'artistes), photographe, professeur, curateur,

  de 1981 à 2007 : Professeur à l'École Supérieure d’Art de Grenoble.

  de 1999 à 2007 : Professeur à l’École Nationale des Beaux-Arts de Lyon.

  1994-95 : Co-commissaire de la BIENNALE DE LYON 95. La 3ème Biennale d'Art Contemporain avait pour thème : la Vidéo, l'Informatique et le Cinéma.

  1996-98 : Responsable de la vidéo et des nouvelles technologies au Musée d'Art Contemporain de Lyon.

  1997 : Commissaire de VERSION ORIGINALE, exposition sur l’Internet, proposée par Le Musée d’Art Contemporain de Lyon, qui réunit des oeuvres originales de 27 artistes contemporains.

  1998-99 :  Commissaire “artistique” de CHANGEMENT DE TEMPS manifestation regroupant 7 artistes dans 7 monuments nationaux à l’occasion de l’an 2000.

        "  Georges REY a été mon professeur de culture générale à l'École Supérieure d’Art de Grenoble de 1982 à 1985. Son regard (et ses élucubrations) ont fondamentalement changé mon éclairage sur l'Art Comtemporain et fortement influencé ma  production. Il est, peut-être, le seul qui peut se targuer de cela.

Plus tard,  du tréfonds des pavillons psychiatriques, je pensais souvent à mon vieux maître. Alors quand je reçus une invitation pour l'accrochage de son exposition de photographies, le 14 août dernier, à la résidence Moly-Sabata à Sablons, je fis l'impossible pour y participer  "  >>>>


vendredi 26 août 2011

NOTAV : Quand la Louve égorge ses petits.

Pour imposer  par la force le Train à Grande Vitesse Lyon-Turin, l’état italien pille, vole et dépouille les manifestants.
L’espace aérien est militarisé et les assauts des chiens berlusconiens dans la foule sont innommables ; Des handicapés, des femmes enceintes, des enfants, des vieillards, sont molestés, frappés à coup de barres de fer. Certains touchés au visage.
Gazage, Fash-Balls en tirs tendus, tout est tenté pour enrayer le mouvement NOTAV, allant jusqu’à des méthodes mafieuses ou rappelant, parfois, les plus belles années mussoliniennes.
Mais le peuple ne ploie pas.
(Vidéo faite par un ami italien, on excusera donc l'orthographe et la grammaire)
Le peuple est et sera toujours le plus fort !!!

samedi 6 août 2011

Vers un lundi noir ....

The Enola Gay day



Enola Gay est le nom de l'avion Boeing B-29 Superfortress qui largua sur la ville d'Hiroshima, Japon, le 6 août 1945, la première Bombe Atomique (Little Boy) utilisée comme arme de guerre.





NOTAV (la suite : Quand l'état berlusconien frappe le peuple)

Par hasard, hier matin, vers 01:00, alors que je rentrais en voiture  de la cote adriatique italienne, j'ai doublé, sur l'autoroute entre Turin et Bardonèche, le convoi des carabiniers qui se rendaient sur le site occupé par les opposants au TGV Lyon-Turin.




Voici quelles images de la RAI diffusée la veille :



Bravo amis italiens ! Vous êtes plus forts que nous autres, pauvres français, de l'autre coté de la montagne, qui acceptons ce projet stupide sans broncher.
J'espère que votre action nous fera prendre conscience de notre bévue.

mardi 2 août 2011

Infamie & omerta : le TGV Lyon-Turin


Comme nous sommes en vacances en Italie, nous avons suivi les aventures du mouvement NOTAV, ce 30 juillet.
Ce jour là, plus de 15.000 personnes ont manifesté (une fois de plus) contre le projet de Train à Grande Vitesse Lyon-Turin.

Malgré les campagnes de criminalisation permanentes de l’état berlusconien et du monde capitaliste bruxellois contre le mouvement. Le peuple du Val de Suse ne veut pas de ce projet pharaonique qui détruirait à terme leur belle vallée.
Ils disent non à cette dilapidation de l’argent public qui au final ne profitera qu’à quelques entrepreneurs maffieux tant italiens que français et qu’à quelques sombres caisses de partis politiques renflouées (s’il en était besoin) des deniers européens détournés.

Les média français ne font, bien sûr, pas de publicité pour ce mouvement populaire. Il a pourtant fait de nombreux blessés tant du coté des manifestants que de celui des forces de l’ordre. Je n’ai trouvé que cette pauvre vidéo sur le net qui relate très partialement la dernière manifestation transalpine.


Si du coté français, les crétins des Alpes se sont fait vendre une ligne TGV qui permettrait à la vallée de la Maurienne de « respirer à nouveau » en réduisant le trafic des camions. Il faut savoir que cette ligne ferroviaire ne concernerait en fait que le trafic voyageur, la capacité du tunnel routier du Fréjus étant en train d’être doublée par le percement d’une deuxième galerie.
Les mauriennais ne subiraient que les nuisances du train à grande vitesse puisque les gares de la vallée ne seraient pas desservies.

Du coté italien, la résistance, s’est, elle, organisée. L’achat de parcelles de 1 m² par  des milliers de piémontais rendra les formalités d’expropriation difficiles, voir impossibles.
Et puis les opposants à ce projet sont près à en découdre.
Certains ont même déjà annoncé qu’ils lutteraient jusqu’à la mort ….


vendredi 22 juillet 2011

"Protectionnisme" est-il un gros mot ?

         Parce qu'il survient à la veille de grands enjeux électoraux français, le sauvetage tout relatif de l' €uro et les fanfaronnades présidentielles ravivent la problématique de la démondalisation. Le grand amalgame médiatique garde son effet terrorisant pour ceux, qui comme moi, font trop vite rimer protectionnisme avec nationalisme.  

mercredi 20 juillet 2011

Little Bob is still rolling !!!

Dans le cadre du festival Grésiblues, le 8 juillet, avec quelques potes, nous nous sommes fait le concert de Little Bob  ...



                                                                        .... ça c'est du Rock'n'roll !

mardi 19 juillet 2011

Johnny Cash - The Man Comes Around



Et j'ai entendu une voix s'élever au milieu des quatre bêtes
Alors j'ai regardé et j'ai vu un cheval d'une pâleur cadavérique
Et son nom était la Mort
Et l'Enfer le suivait.

jeudi 14 juillet 2011

Kaboul All Inclusive


« Ils ont joué, ils ont perdu ».
Paix à leur âme.

La guerre est la pire des choses ! Tout le monde le sait, depuis longtemps.
Pourtant il y a encore certains de nos jeunes gens qui s’engagent.
Il aurait fallu leur dire que l'armée, ce n’est pas le Club Med.

Croire que de pauvres militaires (même suréquipés) peuvent imposer des valeurs dont la légitimité est toute relative, voila bien une belle ineptie.
La France s'ingérant, la France colonisatrice, voilà se qu'ils défendent.

Ces petits n’avaient aucune chance. 

L’histoire se répète et nos va-t-en guerre de dirigeants dans leur mégalomanie n’en tirent aucune leçon.
Facile de vouloir être les maîtres du monde dans des conflits qui n’ont d’autre vocation que de s’éterniser et quand ce sont les enfants du bon peuple qui y laissent leur peau.
Ce ne sont pas leurs fils qui meurent au combat mais les nôtres et tous les défilés et hommages posthumes n'y changeront rien.    


La France productrice de chaire à canon, ça, c’est la vérité.




Paix à leur âme.


« … Tremblez, tyrans et vous perfides

L'opprobre de tous les partis,

Tremblez ! vos projets parricides

Vont enfin recevoir leurs prix ! (bis)

Tout est soldat pour vous combattre,

S'ils tombent, nos jeunes héros,

La terre en produit de nouveaux,

Contre vous tout prêts à se battre !


Aux Armes … »






dimanche 10 juillet 2011

Quelle corrélation peut on faire entre la crise des subprimes et celle du nucléaire japonais ?

Depuis Fukushima, et parce que voilà plus de 20 ans que  je suis un de ces "salauds" qui tirent subside du nucléaire,  je me pose encore plus de questions sur mon métier.

J'ai vu , années après années, les compétences se perdent à la faveur du mercantilisme. La culture de la sûreté a été remplacée par la rentabilité et le profit à court terme. 
Les systèmes fonctionnels des réacteurs, comme ceux des banques, étaient devenus tellement complexes que plus personne n'y comprenait rien. Vieux et usés, pour ne pas dire obsolètes, ils avaient atteint leurs propres limites de viabilité. 
Quand l'accident est arrivé, la machine tout entière est rentrer en résonance, s'est mise à osciller et a rapidement atteint son point de rupture. 
L'analyse à posteriori ne sert à rien.
Nous voici tous penauds.
L'irrémédiable vient de se produire et nous n'avons rien vu venir.



Les Matins - Frédéric Lordon par franceculture


Paul Jorion - Le temps qu'il fait, le 18 mars 2011 par PaulJorion




Bientôt, il ne nous restera même plus les yeux pour pleurer. 


jeudi 7 juillet 2011

Le déjeuner sur l'herbe :

Mon maître, Robert Malaval, disait : 

"Vouloir tout saisir est un immense vertige !"





Aujourd'hui, bien loin de toutes ces histoires d'Art et de recherche picturale, le grand chaos qui nous entoure n'est plus ce doux bruit de la mer mais celui d'un tsunami ... 
La simplicité d'une époque s'oppose à la complexité incontrôlable qui,  maintenant, rendrait   toute chose impossible.


Ne pas accepter la fatalité.


Déjeuner sur l'herbe ...
                                                                                                                ... encore une fois.

mardi 28 juin 2011

SEX & NUCLEAR & ROCK’N’ROLL !!!




Dire qu’à une époque, j’ai fait ce genre de boulot :
SEX & NUCLEAR & ROCK’N’ROLL & SEX & NUCLEAR & ROCK’N’ROLL & SEX & NUCLEAR & ROCK’N’ROLL & SEX & NUCLEAR & ROCK’N’ROLL & SEX & NUCLEAR & ROCK’N’ROLL & SEX & NUCLEAR & ROCK’N’ROLL !!!
Les centrales nucléaires : je connais les 58 réacteurs français … Les déplacements : sur les autoroutes, nomadisme, le Rock’n’Roll à fond dans le lecteur de K7, l’ampli et les gros haut-parleurs achetés en Belgique … La petite voiture qu’un copain m’avait trafiquée … les autoroutes … Paris la nuit, avec une ou deux petites nanas … La petite, trop petite voiture et l’alibi du levier de vitesse entre les jambes d’une d’elles, (des deux ?)… Nucléaire du sexe !!!


" Carry Home.   I have returned through so many highways and so many tears "
Jeffrey Lee Pierce

vendredi 17 juin 2011

Lisbonne :

Demain avec Bilbo, nous serons dans la capitale portugaise pour un court séjour touristique de 3 jours :


Je ne sais pas pourquoi, mais j'y pars avec des à priori assez bizarres et à la limite du racisme idiot :

dimanche 12 juin 2011

Economie sociale et solidaire


On sait que notre modèle de vie et  le système économique tel qu’il est aujourd’hui ne peut perdurer. Quelque chose va bientôt changer mais souvent nous ne voyons pas l'issue.


Voici ici quelques pistes évoquées dans la très bonne émission 3D, le journal de Stéphane PAOLI avec Claude ALPHANDERY,  Tarik GHEZALI et Michel MAFFESOLI :


L'économie sociale et solidaire - France Inter -3D le journal, du 12-06-2011 by phase3


Claude Alphandéry : président d’honneur de France Active, président et cofondateur du Labo de l’ESS (l’Economie Sociale et Solidaire). Il est notamment l'auteur : "Une si vive résistance" (Rue de l’Echiquier, janvier 2011).

Tarik Ghezali  :délégué général du Mouvement des Entrepreneurs sociaux, co-fondateur du Labo de l’ESS (l’Economie Sociale et Solidaire), think tank pour une autre économie. On lui doit notamment : "Démocratiser l'économie : le marché à l'épreuve des citoyens", avec Hugues Sibille(Grasset, 2010).

Michel Maffesoli : sociologue, membre de l'Institut Universitaire de France. Il est l'auteur de très nombreux ouvrages, dont : "La crise est dans nos têtes !" (Jacob-Duvernet, mars 2011), et "Le temps revient – Formes élémentaires de la postmodernité" (Desclée de Brouwer, 2010).

mercredi 8 juin 2011

phase3 l’a rêvé. KIDULT l’a fait …

Longtemps, j’ai braillé que le graffiti était mort depuis qu'il a été intégré et perverti par ce put’1 de marché de l’art. Je me trompais lourdement ….



Parce qu’il est subversif et incontrôlable, l'Art est exact et définitif.
A l'heure où le graffiti devient à la mode... Kidult fait bien de nous rappeler que le graffiti, à son essence, s'oppose formellement à la mode. Le graffiti est un art qui né de rien, si ce n'est de la créativité de quelques Hommes victimes du rejet social et vivant dans la pauvreté. Ils s'opposent à ceux qui ont tout, et démontrent qu'avec rien, on peut arriver à faire quelque chose et de grandes choses. Le graffiti n'a réellement de sens que s'l dénonce, et que s'il n'est utilisé dans un but subversif.
Voila pourquoi il est né dans la rue, et voila pourquoi il continuera de grandir. 
Pas dans les galeries, ni dans les écoles mais dans la vague du tsunami ! 

dimanche 22 mai 2011

La guerre d'Espagne 1936-1939




La guerre d'Espagne (souvent également désignée sous le nom de guerre civile espagnole ou moins fréquemment de révolution espagnole), est un conflit qui opposa, en Espagne, le camp des « nationalistes » à celui des « républicains » réunissant, parfois avec de vives tensions, communistes, socialistes, républicains et anarchistes. Elle se déroula de juillet 1936 à avril 1939 et s'acheva par la défaite des républicains et l'établissement de la dictature de Francisco Franco, qui conserva le pouvoir absolu jusqu'à sa mort en 1975.
Cette guerre fut la conséquence, sur le long terme, des malaises sociaux, économiques, culturels et politiques qui accablaient l'Espagne depuis plusieurs générations. Après la proclamation de la IIe République en 1931, l'exacerbation croissante des tensions entre Espagnols culmina avec l'insurrection durement réprimée des Asturies (1934) et la résurgence de troubles civils et de violences réciproques au printemps 1936, après la victoire électorale du Frente Popular. Préparé de longue date, le soulèvement militaire et civil du camp franquiste éclata le 18 juillet 1936, mais sa mise en échec partielle contraignit les deux camps à se livrer une guerre totale imprévue, longue et meurtrière.
Le conflit prit aussi la forme, dans certains territoires sous contrôle républicain, d'une révolution sociale qui aboutit à la collectivisation des terres et des usines, et expérimenta différentes sortes d'organisation de type socialiste (soutenues notamment par des anarchistes de la CNT) ...
Source: Wikipédia
Guernica - Picasso 

ThePhase3 - Dopamine

Le circuit de la récompense : Toujours dans le but de comprendre la schizophrénie qui m'a touché à l'age de 21 ans et le processus du dérèglement dopaminique lié à cette pathologie, voici une vidéo intégrant une partie scientifique et une autre, semi-artistique, sur le sujet.

dimanche 8 mai 2011

Comment le réacteur n°3 de Fukushima est devenu la plus grande bombe "sale"* de tous les temps:




Dans cette vidéo datée du 26 avril 2011, Arnie Gundersen, ingénieur de la société Fairewinds, propose une théorie sur l'explosion du réacteur 3 de la centrale de Fukushima Dai-ichi, au Japon.

Merci au blog "fukushima.over-blog.fr" pour la traduction de cette vidéo.




*On appelle bombe radiologique (également appelée bombe sale) une bombe conventionnelle, entourée de matériaux radioactifs destinés à être répandus en poussière lors de l'explosion. Cette explosion a donc l'intensité thermique et mécanique d'une bombe conventionnelle, mais dissémine autour d'elle des éléments radioactifs qui auront des effets à long terme. Le but principal n'est donc pas de détruire, mais de contaminer une zone géographique et les personnes présentes en son sein par des radiations directes (premier effet) et l'ingestion et l'inhalation de matériaux radioactifs (deuxième effet).
(source: Wikipédia)


samedi 16 avril 2011

Le parcours de santé à la Norma


Parcours de santé par phaz3

La station ayant fermé vendredi soir, nous faisons le parcours de santé en famille.

Joey Ramone : 10 ans déjà !

Il y a 10 ans mourrait Joey Ramone à l'age de 49 ans. 
Sans les Ramones le punk rock n'aurait peut-être jamais existé.





RIP Joey !

lundi 11 avril 2011

Aspartame, vous avez le droit de savoir:




Pendant mon hospitalisation à Rocheplane, j’ai souvent taquiné notre diététicienne au sujet de l’aspartame.
Je reconnais qu’elle a toujours évoqué une utilisation modérée et transitoire de ce produit dans le but de couper avec une addiction au sucre.
Ces petites taquineries étaient très amusante, d’autant plus que la dame était très compétente et efficace. Ma courbe de poids et les résultats de mesure d’impédance corporelle (ratio : poids total / masse graisseuse) en témoignent.

L’intelligence et l’adaptabilité sont toujours des valeurs sures en diététique. 





dimanche 3 avril 2011

Balade en famille à la Bastille.

Hier, samedi, je pensais pouvoir me reposer un peu après ma dure semaine d'amaigrissement au centre de Rocheplane mais .....

jeudi 31 mars 2011

Circuit de récompense.

L’alcool, le tabac, le cannabis, la cocaïne, l’héroïne, les nouvelles drogues de synthèse, les médicaments psychotropes, les jeux d’argent, le travail et même la nourriture sont  ou ont été autant de supports à mes addictions.



Les Hommes du XXIème siècle ne sont-ils pas incités subtilement à avoir recours à des produits ou des comportements qui les aident à échapper à leurs conditions ? 

mercredi 23 mars 2011

Amaigrissement : Real Brand New phase3 ? Bientôt.

Le mercredi à Rocheplane, c’est la visite du médecin (avec une infirmière et une jeune stagiaire). Puis un peu plus tard, celle de la psychologue. 

Depuis mon arrivée dans le service de nutrition de grands pas ont été accomplis :

 -  Mon positionnement dans la vie et mon histoire personnelle commencent à être intégrés. Je me considère dans mon intégrité. Ma personne entière s’affirme. J’entrevoie une explication à mes comportements outranciers. Ils sont liés au déracinement vers la Savoie, enfant. Je comprends comment un arrachement peut apporter une marginalité  et nourrir une révolte excessive.

 -  En devenant enfin avouable, ma sensibilité devient une force. Les masques tombent. Mon parcours, grâce à l'éclaircissement de ses composantes est plus cohérent.

dimanche 20 mars 2011

Le modèle de Cloninger

En 1987, Robert Cloninger propose un modèle psychobiologique de la personalité, basé sur des tempéraments :
Ce modèle du tempérament à quatre dimensions indépendantes et transmises génétiquement, repose sur l’activité des systèmes neuronaux et comportementaux spécifiques (Cloninger et al., 1987)

 La Recherche de nouveauté (Novelty Seeking, NS), facteur contrôlé par un système d’activation comportementale sensible aux stimuli inconnus et aux signaux de récompense, déterminé par l’activité dopaminergique ;

 L’évitement du danger (Harm Avoidance, HA), sous la dépendance d’un système d’inhibition comportementale sensible face à des signaux de punition ou de frustration, déterminé par l’activité serotoninergique ;

 La dépendance à la récompense (Reward Dependence, RD), facteur contrôlé par un système de maintien comportemental en l’absence de renforcement continu. Cela correspond à la dépendance affective. 

 une dimension de persévérance ou de persistance (Persistence, P).

Ces quatre facteurs tempéramentaux, par leur combinaison, peuvent définir des profils qualitatifs de personnalité, mais ils ne sont pas destinés à évaluer la nature éventuellement pathologique de ces profils. Donc, afin de compléter son modèle, Cloninger a ajouté trois dimensions de « caractère » (Cloninger et al., 1993 ; Svrakic et al., 1993 ; Cloninger et al., 1994). Ces facteurs représentant le caractère correspondent à des degrés de maturité et d’adaptation du sujet, sous l’influence principalement de l’environnement et de l’apprentissage. Ces facteurs se distinguent par leur propension à évoluer dans le temps en fonction de la maturation du sujet (et notamment avec l’âge), et également en fonction d’éventuels troubles psychopathologiques. Les trois dimensions décrites par Cloninger correspondent à trois niveaux de maturité :

 La maturité individuelle qui correspond au facteur Détermination (Self-Directidness, SD) ;

 La maturité sociale déterminant le facteur Coopération (Cooperativeness, C) ;

 La maturité spirituelle, sous-tendant le facteur Transcendance (Self-Transcendence, ST).


Le modèle est tout à fait intérressant, car il apparait comme un moyen terme et que sa tentative de corrélation entre l'innée et l'acquis ouvre des perspectives thérapeutiques comportementales, permettant d'avoir de résultats rapides.





Le profil dopamine : recherche de la nouveauté (RN)

Comportement : Les personnes chez lesquelles cette dimension est très développée (RN élevé) manifestent un besoin compulsif de sensations nouvelles et complexes, avec le désir de prendre des risques physiques et sociaux pour y accéder (impulsivité, extravagance). Celles chez lesquelles cette dimension est peu développée (RN bas) ont généralement un comportement réservé, voire rigide.

Hypothèse biologique : Un RN élevé traduit un besoin de stimulation émotionnelle supérieur à la normale. La dopamine étant le principal neurotransmetteur associé aux comportements exploratoires, ce trait aurait pour origine l’activité insuffisante du réseau de neurones qui utilisent la dopamine. Ce neurotransmetteur fait l’objet d’une recapture trop importante par les neurones qui la produisent (présynaptiques), ce qui limite la quantité de dopamine disponible au niveau des neurones cibles (post-synaptiques). Leur dopamine étant chroniquement insuffisante, ces personnes exigent, par compensation une extraordinaire stimulation émotionnelle pour maintenir des niveaux optimaux dans les neurones post-synaptiques.

Imagerie cérébrale : Un RN élevé est associé à une activité importante du cortex paralimbique mesurée par le flux sanguin cérébral, en particulier au niveau de l’insula droite. Ceci confirmerait une activité faible du système dopaminergique puisqu’il inhibe le flux sanguin cérébral.
Un RN bas est lié à une diminution de l’activité du cortex préfontal médial gauche.

Neurochimie : Un RN élevé est associé à une densité importante du transporteur de la dopamine, qui est responsable de sa recapture présynaptique. Il est également lié à une diminution du largage de la dopamine par les neurones présynaptiques et une sensibilité compensatoire plus grande au niveau des récepteurs post-synaptiques. Par ailleurs un RN élevé est associé à un niveau de prolactine élevé, qui reflète une activité dopaminergique basse. Si ces résultats confortent l’hypothèse biologique, tous les travaux ne sont pas concordants. 
Des RN élevés ont été associés positivement au taux de testostérone, des RN bas au taux de cortisol. 

Génétique : Ce trait pourrait être génétiquement déterminé et associé à l’allèle DRD4*7R du locus du récepteur de la dopamine, ainsi qu’aux gènes du transporteur de la dopamine. Le transporteur de la dopamine, qui se charge de la recapture présynaptique de la dopamine appartient à une région du chromosome 5p. Un polymorphisme de ce gène est associé à l’hyperactivité avec déficit d’attention, et à d’autres troubles qui marquent les scores de RN élevés.

Pathologies associées (en présence d’autres facteurs)
RN développé : alcoolisme précoce, usage de tabac, drogues et stimulants, boulimie, hyperactivité avec déficit d’attention.
RN bas : maladie de Parkinson (à confirmer).

Le profil sérotonine : évitement de la souffrance (ES)

Comportement : Les personnes chez lesquelles cette dimension est très développée (ES élevé) répondent par inquiétude et anxiété à des signaux de punition. Celles chez lesquelles cette dimension ES est peu développée (ES bas) manifestent plutôt un comportement optimiste, entraînant. 

Hypothèse biologique : Ce trait de tempérament semble associé à l’activité du réseau de neurones qui utilise la sérotonine. Les ES élevés seraient le signe d’une production et d’un largage important de sérotonine au niveau des neurones présynaptiques. Par compensation, les récepteurs post-synaptiques seraient diminués.

Imagerie cérébrale : Un ES élevé est lié à un flux sanguin cérébral faible au niveau des régions paralimbiques et de plusieurs régions néocorticales du cortex frontal, pariétal et temporal. Ceci confirmerait l’association avec une activité sérotoninergique élevée, puisque le système sérotoninergique inhibe le flux sanguin cérébral. 

Neurochimie : Un ES élevé prédit une faible disponibilité du précurseur de la sérotonine dans le plasma, le tryptophane (issu des protéines alimentaires), ce qui confirmerait l’utilisation massive de ce précurseur par les cellules nerveuses. Un ES élevé prédit également une sensibilité faible du récepteur 5-HT2 de la sérotonine plaquettaire. Enfin, les personnes déprimées ont généralement moins de récepteurs 5-HT2.

Génétique : Des altérations du gène du transporteur de la sérotonine ont été retrouvées chez les personnes souffrant de troubles associés à l’évitement de la souffrance. Un gène de la région 17q12 du chromosome qui régule l’expression de ce transporteur pourrait expliquer 4 à 9% de la variance totale en ES. 

Pathologies associées (en présence d’autres facteurs) 
ES élevé : anxiété, dépression
ES bas : comportement antisocial, schizoïde 

Le profil noradrénaline : dépendance à la récompense 

Comportement : Les personnes chez lesquelles cette dimension est très développée (BR élevé) manifestent souvent un besoin d’approbation sociale et de liens affectifs. Les personnes chez lesquelles cette dimension est peu développée (BR bas) manifestent plutôt froideur, insensibilité, détachement, indifférence.

Hypothèse biologique : Ce trait semble associé à la fonction noradrénergique : un BR élevé serait associé à une activité faible du système neuronal qui utilise la noradrénaline.

Imagerie cérébrale : Un BR élevé est associé à un flux sanguin cérébral faible au niveau des régions paralimbiques et de plusieurs régions néocorticales du cortex frontal et temporal. Ceci suggère bien une activité noradrénergique basse, puisque le système noradrénergique stimule le flux sanguin cérébral. 

Neurochimie : Des taux bas de MHPG, le produit de dégradation de la noradrénaline, sont associés à des BR élevés. Cependant, une hypersensibilité des récepteurs alpha-2-adrénergiques, signe d’une faible sécrétion de noradrénaline, ont été observés chez des personnes aux BR bas, ce qui est contradictoire.

Génétique : Dans une étude préliminaire sur 204 personnes, les gènes de la noradrénaline contribuent au plus fort pourcentage de variance du besoin de récompense. Par ailleurs, des associations ont été trouvées avec les gènes d’un récepteur de la sérotonine et de la dopamine." 

mercredi 16 mars 2011

Fukushima, cette fois, le monde a changé.

Amaigrissement : Permission

Discussion avec une jolie infirmière brune et le Dr Perrin. Nous évoquons mon état de santé physique, pas mauvais du tout. 
Le moral, lui par contre laisse à désirer, principalement à cause de cette patiente dont l'état mental se dégrade de jour en jour et qui (me) pose de réels problèmes (et à l'ensemble du service nutrition-addictologie).
Nous évoquons aussi les problèmes du nucléaire japonais et l'angoisse que cela provoque chez moi, mais aussi sur mes deux interlocutrices.
Le medecin m'autorise une permission de 14:30 à 18:30 en me demandant de réfléchir et de choisir entre la poursuite de la cure ou son arrêt.

Je passe donc ce mercredi après-midi à la maison avec ma petite famille.

video

Ça fait du bien !!!

Mais, finalement, à 18 heures,  je rentre à  Rocheplane le soleil dans la tête et le sourire aux lèvres. 

lundi 14 mars 2011

Amaigrissement : 15eme jour

La perte de poids continue (-1 Kg cette semaine) 
La courbe [ici]
Les muscles se mobilisent.
Malgré les courbatures, je me sens de mieux en mieux.
***

dimanche 13 mars 2011

Les VoodooKids sont de retour:


Le lit magique le 13-03-2011 par phaz3

Ce weekend était le dernier sans pouvoir sortir de l'unité de nutrition de Rocheplane.
Cette grave malade mentale, qui pourrie l'ambiance du pavillon, m'a vraiment couru sur le haricot.
J'ai même pensé, un moment, que j'allais péter les plombs.
Heureusement, la visite de ma marraine m'a fait du bien, celle de Bilbo et de nos 2 petits quinquins, tous bronzés et en pleine forme, encore plus.