dimanche 10 juillet 2011

Quelle corrélation peut on faire entre la crise des subprimes et celle du nucléaire japonais ?

Depuis Fukushima, et parce que voilà plus de 20 ans que  je suis un de ces "salauds" qui tirent subside du nucléaire,  je me pose encore plus de questions sur mon métier.

J'ai vu , années après années, les compétences se perdent à la faveur du mercantilisme. La culture de la sûreté a été remplacée par la rentabilité et le profit à court terme. 
Les systèmes fonctionnels des réacteurs, comme ceux des banques, étaient devenus tellement complexes que plus personne n'y comprenait rien. Vieux et usés, pour ne pas dire obsolètes, ils avaient atteint leurs propres limites de viabilité. 
Quand l'accident est arrivé, la machine tout entière est rentrer en résonance, s'est mise à osciller et a rapidement atteint son point de rupture. 
L'analyse à posteriori ne sert à rien.
Nous voici tous penauds.
L'irrémédiable vient de se produire et nous n'avons rien vu venir.



Les Matins - Frédéric Lordon par franceculture


Paul Jorion - Le temps qu'il fait, le 18 mars 2011 par PaulJorion




Bientôt, il ne nous restera même plus les yeux pour pleurer. 


Enregistrer un commentaire