mardi 30 mars 2010

Samedi 27 mars 2010, c'était le NO SARKOZY DAY


FLASHMOB POUR LE "NO SARKOZY DAY"
envoyé par latelelibre. - L'actualité du moment en vidéo.


Je salue ici les participants du No Sarkozy Day qui ont eu le courage d’affronter une météo terrible ce samedi 27 mars à Grenoble.
Personnellement, même si j’avais appelé dans ce blog à y participer (sur le tard il est vrai), je n’ai pas trouvé les ressources mobilisatrices suffisantes pour affronter la pluie et le froid sarkoziens.
Même si l’évenement semblait à la base bien connoté Liberto-anarcho-gaucho, je m’en veux.
Tout comme je regrette, encore plus, de ne pas avoir pu manifester le 23 mars pour cause d’élections des représentants du personnel dans ma boite.
Même si aujourd’hui, les médias ne font plus écho des mouvements populaires, ils restent un moyen de montrer au gouvernement que nous ne sommes pas d’accord avec sa politique de casse sociale.
Notre joli pays part à volo et il m’est (misérable cloporte) de plus en plus insupportable de rester là sans rien faire …

mardi 16 mars 2010

Sarkozy est-il radioactif ???



Les facteurs qui influencent le plus les processus de vieillissement dans un environnement radioactif sont l’irradiation nucléaire, les contrain­tes thermiques ou mécaniques, les processus corrosifs, abrasifs et érosifs, ainsi que les combinaisons et les interac­tions des processus.
Les premiers effets des processus de vieillissement sont difficiles à déceler, car ils touchent habituellement le niveau microscopique de la structure des matériaux.

dimanche 7 mars 2010

Société normative, maternante et sécurisante





Consommons mes frères ! Chacun dans notre coin.
Broutons la luzerne du mercantilisme dans cet état maternant, aimant et bien pensant.

Tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes …

Tout est normé et régulé.
Et même si l’on va droit dans le mur, allons-y en klaxonnant !
Eclatons-nous puisque, de toute façon, bientôt on nous éclatera.

jeudi 4 mars 2010

Il n’est de révolte que parce que la contrainte existe.

« Je crois très fort à l’arrogance.
Je hais l’idée de soumission, d’humilité.
C’est l’une des idées majeures de ce mouvement "Ultra" : ne pas être soumis.
Saint-Just était aussi aristocrate que ceux qu’il a guillotinés.
Quant à moi, s’il faut subir une forme de contrainte ou de dictature,
je préférerais toujours qu’elle soit exercée par l’élite plutôt que par la masse.
On peut discuter avec l’élite.
Avec la masse, c’est impossible, elle parle trop fort... »

- Yves Adrien -