vendredi 21 octobre 2022

Science Fiction : Orienter l'avenir du monde

Enfant,  j''aimais beaucoup la Science-Fiction et les univers qu'elle développait, je lisais Strange et Jules Vernes, plus tard, Rey Bradbury, Actuel et Philippe K.Dick.

En 1985, quand la psychiatrie m'imposa la prise de neuroleptiques, mon nerf optique fut tellement altéré par ces médicaments que la lecture devint d'abord pénible puis rapidement impossible.   

L'arrêt des neuroleptiques amène souvent un retour d'états mentaux antérieurs dans un contexte accélération  qui parfois conduisirent à une nouvelle décompensation. 
.
A cette première difficulté, ma réponse a été, comme me l'a maintenant appris la méditation pleine conscience, de ne pas m'étonner de manière angoissée et de laisser venir les choses. 
Les angoisses qui existent lors d'un sevrage  peuvent amener à une colère réactionnelle qui pourrait passer pour une décompensation aux yeux de l'entourage trop attentif au moindre symptôme car il a connaissance de votre passé psychiatrique. 
L'arrêt du traitement peut amener à un autre type de réaction : La dépression. 
Elle a la même cause que l'accès de violence : la perception infondée d'un danger imminant.


jeudi 8 septembre 2022

All the young punks ... are still fighting !

A Saint-Jean-de-Maurienne,  si du 10 au 28 octobre 2022, vous vous ennuyez (ça arrive souvent dans ce bled) ne demandez pas ("après" ) The(phase3) mais interrogez les gens (les vieux) sur Vicious ou Viche (pour les femmes les plus élégantes).


http://blog.thephase3.fr/2012/04/parabellum.html

Et passez le voir au GEM le Rebond.

mardi 6 septembre 2022

Plutôt couler en beauté que flotter sans grâce

me susurre Corinne Morel-Darleux. 

Même si c'est une méchante écoféministe,  je l'aime bien Corinne avec ces poches qui puent le tabac parce qu'il n'y à jamais de cendrier quand on arrive à s'en griller une ensemble. Comme le Monsieur sur cette vidéo, Corinne dit souvent des mots qui me titillent l'hypersensibilité en faisant briller mon œil ému.
   

Des Corinnes, il en a eu d'autres et il y en aura encore d'autres, même qu'elles ne s'appelleront pas toutes Corinne et, peut-être, même qu'elles seront des garçons.


Pour elles,  pour eux,  pour leurs enfants surtout, ce weekend du 10 et 11 septembre 2022,  je serai encore au Rocher des Amoureux à Villarodin-Bourget. 


Et même si les histoires d'A (mour) finissent mal, en général
 ... c'est quand même beau l'Amour !

dimanche 4 septembre 2022

Ce dimanche

était  festif à VILLARODIN-BOURGET 

Pour comprendre ce pinochiesque et pharaonique projet et aussi pour soutenir les borgiates qui maintenant sont vraiment obligés de ne plus boire que de la Mondeuse ou de la bière, nous étions nombreux à l'ombre du rocher des amoureux.

 
Nous étions bien entre nous pendant que cette récente et subite épidémie d'éco-anxiété se propage un peu plus bas dans la vallée. 

Pécores du cru; écologistes à la manque, bobos grenoblois, papys et mamies, parents, gamins troubadours, enfants, savoisiens, italiens, cheminots, journalistes  ou pécore du village, peuffeurs, alpinistes, pisteurs, routiers, médecins, politiciens. Il n'y avait ps de vigiles, queques  de jeunes gendarmes plutôt sympas et solidaires, des tchoucatons, et des tabordés aussi. Comme les vacances étaient finies, il n'y avait pas trop de vi touristes non plus.
Ils arrivent bientôt pour profiter de la neige qui pourrait peut-être tomber ... un jour.


Elus présents (liste non exhaustive) :  Gwendoline DELBOS, David CORMAND, Guillaume GONTARD, Thomas DOSSUS, Gabriel AMARD, Jean-François COULOMME, Jérémie IORDANOFF,  Marie-Charlotte GARIN, Olivier ROYER, Claudie LEGER, Pierre JANOT, Magali ROMAGGI, Eric PIOLLE, Jean-Yves BERGER, 

Syndicats et associations présent (lliste non exhaustive), Vivre et Agir en Maurienne, France Nature Environnemnt, les amis de la Terr,, ARSM, Sud Rail et les comités de plusieurs copains du mouvement.

vendredi 2 septembre 2022

Lyon-Turin - Survivre ou exister ?

L’État protège ceux qui assèchent nos villages mais malmène ceux qui protègent l’eau. Alors faut-il mieux couler en beauté ou surnager sans grâce ?

Rendez-vous
ce dimanche 4 septembre 2022
pour un pique-nique géant
à
Villarodin-Bourget



jeudi 1 septembre 2022

Maurienne et le Villarodin-Bourget

La lutte n'est pas facile quand on connait les moyens dispendieux plus ou moins légaux (parfois très limites) que peut déployer l'état face aux citoyens. Même quand ces derniers luttent simplement pour que leurs foyers aient encore de l'eau au robinet.
La Maurienne
Terre ravagée par la TELT



Pendant que le gouvernement déclare que l’eau est un problème national et européen, qu’il faut la préserver, le préfet fait arrêter et mettre en garde à vue un protecteur de l’environnement qui se bat depuis des années pour sauvegarder ce bien essentiel à la vie !

Les travaux du Lyon-Turin ferroviaire siphonnent déjà près de 5 millions de m3 par an, et, à terme, si ce projet était réalisé ce serait de 60 à 125 millions de m3 par an que ce tunnel drainerait asséchant les eaux souterraines sans que la nature puisse les reconstituer. Par ailleurs, en infraction avec la loi sur l’eau, le tracé du futur tunnel traverse les zones de protection des captages d’eau potable violant ainsi les déclarations d’utilité publiques qui interdisent tout creusement dans ces périmètres.

C’est pourquoi depuis le 24 août 2022, un collectif de citoyens barre la route aux camions destinés à ce chantier destructeur des ressources hydrologiques de la Maurienne. Pacifiquement et avec détermination, ils tirent leur légitimité de l’article 2 de la Charte de l’Environnement qui stipule que « toute personne a le devoir de prendre part à la préservation et à l’amélioration de l’environnement ».

Ce 30 août, les forces de l’ordre sous l’œil du sous préfet ont sélectivement arraché du groupe et mis en garde à vue, Philippe Delhomme, coprésident de Vivre et Agir en Maurienne en dépit du fait que les décisions étaient assumées collectivement. C’est manu-militari que les autres manifestants ont été délogés de leur poste de blocage afin de laisser libre cours aux bétonneurs. 

L’État protège ceux qui assèchent nos massifs et malmène ceux qui protègent l’eau.

mercredi 31 août 2022

Je ne suis pas Günther

En 1956, le philosophe juif Allemand Günther Anders eut cette réflexion très prémonitoire. Elle m'a été rapportée par ma copine, Céline, que je remercie vivement tant il résonne avec notre texte psychiatrists tried to kill phase3

« Pour étouffer par avance toute révolte, il ne faut surtout pas s’y prendre de manière violente. Les méthodes archaïques comme celles d’Hitler sont nettement dépassées. Il suffit de créer un conditionnement collectif si puissant que l’idée même de révolte ne viendra même plus à l’esprit des hommes. L’idéal serait de formater les individus dès la naissance en limitant leurs aptitudes biologiques innées.

Ensuite, on poursuivrait le conditionnement en réduisant de manière drastique le niveau et la qualité de l’éducation, pour la ramener à une forme d’insertion professionnelle. Un individu inculte n’a qu’un horizon de pensée limité et plus sa pensée est bornée à des préoccupations matérielles, médiocres, moins il peut se révolter.

Il faut faire en sorte que l’accès au savoir devienne de plus en plus difficile et élitiste, que le fossé se creuse entre le peuple et la science, que l’information destinée au grand public soit anesthésiée de tout contenu à caractère subversif. Surtout pas de philosophie. Là encore, il faut user de persuasion et non de violence directe : on diffusera massivement, via la télévision, des divertissements abrutissant, flattant toujours l’émotionnel, l’instinctif.
On occupera les esprits avec ce qui est futile et ludique. Il est bon avec un bavardage et une musique incessante, d’empêcher l’esprit de s'interroger, penser, réfléchir.


On mettra la sexualité au premier rang des intérêts humains. Comme anesthésiant social, il n’y a rien de mieux. En général, on fera en sorte de bannir le sérieux de l’existence, de tourner en dérision tout ce qui a une valeur élevée, d’entretenir une constante apologie de la légèreté ; de sorte que l’euphorie de la publicité, de la consommation deviennent le standard du bonheur humain et le modèle de la liberté.

Le conditionnement produira ainsi de lui-même une telle intégration, que la seule peur (qu’il faudra entretenir) sera celle d’être exclus du système et donc de ne plus pouvoir accéder aux conditions matérielles nécessaires au bonheur.

L’homme de masse, ainsi produit, doit être traité comme ce qu’il est: un produit, un veau, et il doit être surveillé comme doit l’être un troupeau. Tout ce qui permet d’endormir sa lucidité, son esprit critique est bon socialement. Ce qui risquerait de l’éveiller doit être combattu, ridiculisé, étouffé, (psychiatrisé, exécuté, assassiner*).

Toute doctrine remettant en cause le système doit d’abord être désignée comme subversive et terroriste et ceux qui la soutiennent devront ensuite être traités comme tels. »« L’obsolescence de l’homme » (1956)


[ Note de phase3: Je me suis permis ajouter (psychiatrisé, exécuté, assassiner*)]

samedi 9 juillet 2022

Maurienne - Se faire baiser ou résister ?

Hier soir, nous étions à Fourneaux (73 Savoie) pour une réunion de plus avec Daniel Ibanez & Co au sujet du projet Lyon-Turin.  Il y avait même quelques députés. Depuis peu et pas trop vite,  la vallée de la Maurienne se réveille.


En plein nimbysme, quelques habitants de ces villages où le divorce n'a jamais été un problème puisque l'on reste quand même dans la même famille, commencent, presque honteusement, à exposer leurs interrogations et leurs inquiétudes face à ce projet pharaonique et stupide qui consisterait à percer la montagne de 2 X 57 kilomètres de galeries :
-  pertes des ressources hydriques,
-  pollution de l'air parce que les camions ne passent presque plus par le tunnel du Fréjus,
-  des terres agricoles,
-  émanation de Radon, gaz à effet de serre,  CO2 …
-  arnaque quasi mafieuse de la TELT aux populations,
-  désinformation … 

Les prises de parole ont été nombreuses et plus ou moins bien argumentées. Si on peut dire qu'ils ont mis le temps, leur terrible frilosité et leur récent retournement de veste est quand-même un peu pathétique. Ils se croyaient éternellement riches mais la TELT en a décidé autrement.

dimanche 29 mai 2022

Interactions du domaine de la lutte

Les  2 moments importants dans la vie d'un homme sont la naissance, ce moment où l'on vient au monde et l'autre, l'instant où l'on comprend pourquoi ion y est. Il y a aussi deux manières de voir l'existence :  Une qui consiste à accumuler le plus de biens matériels possibles. L'autre, qui serait, dans une sorte de continuum générationnel, une envie de changer l'avenir et d'arrêter ou, au moins, de ralentir, la fatale issue annoncée. 


Les chaines d'interactions, bien que différentes pour chacun sont les liens du vaste système dont nous faisons partie et où toutes les connexions sont importantes. Elles sont humanité. 

dimanche 6 février 2022

Radioleptiques neuroactifs

Article poétique croisé avec SCHIZOLOGIE 

Les neuroleptiques sont des traitements aux effets primaires et secondaires lourds. Ils handicapent fortement les personnes qui en prennent tant au niveau psychique que somatique, cela sans aucune promesse de guérison de la psychose puisque le traitement est purement symptomatique. Les neuroleptiques favorisent la prise de poids. et détériore l’image de soi pouvant entrainer ou aggraver les symptômes négatifs tels que la dépression. Les personnes qui prennent des neuroleptiques subissent un retrait social plus prononcé que ceux qui n'en prennent pas ou plus.



Les facteurs qui influencent le plus les processus de vieillissement dans un environnement radioactif sont l’irradiation nucléaire, les contrain­tes thermiques ou mécaniques, les processus corrosifs, abrasifs et érosifs, ainsi que les combinaisons et les interac­tions des processus.

Les premiers effets des processus de vieillissement sont difficiles à déceler, car ils touchent habituellement le niveau microscopique de la structure moléculaire.

samedi 15 janvier 2022

La pollution de l’air des vallées alpines financée par l’État

Eric Piolle, Maire de Grenoble 
François-Xavier Laffin, Conseiller municipal de Chamonix 
Daniel Ibanez, initiateur de la procédure contentieuse en 2017 
Patrick Bastien, les Amis de la Terre 
Vivre et Agir en Maurienne 
ARSMB

En cette année clé pour le climat, après la condamnation de la France par l’Union Européenne et le jugement du Conseil d’Etat confirmant l’insuffisance d’actions concrètes du gouvernement Français pour protéger la population en améliorant la qualité de l’air, les participant-es reviendront sur les derniers développements des actions judiciaires engagées par des élu-es ou des associations et sur les solutions opérationnelles qui pourraient être mises en œuvre rapidement s’il y avait une réelle volonté politique de protéger les habitant-es. 

Le FDPITMA (Fonds pour l’Intermodalité dans le Massif Alpin) sert-il l’intérêt général en continuant à financer le trafic routier dans la vallée de la Maurienne avec les bénéfices du trafic routier de la vallée de l’Arve à hauteur de 20 millions € par an ? 
Grenoble a porté plainte en 2018 au pénal contre ce détournement de sa mission telle que fixée par le code des transports. 
Des conseillers municipaux de Chamonix, représentés par François-Xavier Laffin, ont déposé le 18 novembre 2021 un recours devant le Tribunal Administratif de Paris contre la convention de financement liant ATMB, SFTRF et FDPITMA qui a organisé ce détournement. Plusieurs associations de défense de l’environnement soutiennent ces procédures et seront présentes pour en témoigner.

mercredi 5 janvier 2022

La fin du soin en France

Le Professeur Stéphane Velut nous fait parvenir le lien vers son audition au sénat avec d'autres confrères. Leur état des lieux de l'hôpital et des soins en France en général est un très long réquisitoire éclairé mais effrayant. Comment allons nous nous faire soigner dans le futur ? Par qui ? Et Comment ?

dimanche 2 janvier 2022

2022 - L'Albedo

Parce qu’il n’y pas de description de la réalité sans une capacité de prédiction de nos propres chemins de vie. La projection dans le futur implique une certaine relecture de nos histoires personnelles. La transe hypnagogique auto-induite, quand elle est maitrisée, le permet.
2021 a aussi été le début d'une période de vie si longtemps désirée.
Elle aurait pu ne jamais arriver à causes des hospitalisations où les médications abiment le corps, aliènent et détournent l'Ame. 
L’Albedo n’est maintenant plus un projet mais la réalité. C’est l’œuvre au blanc.