samedi 19 avril 2014

Paul ARZENS : Le moteur électrique plus d’un siècle que l’on en parle



Paul ARZENS (1903-1990), que l’on voit au début de cette vidéo de 1968, était un membre de ma famille. Mon père, quand il était étudiant à Paris, l’avait beaucoup fréquenté.
Quand j’étais enfant, papa me parlait souvent de ce curieux bonhomme.
Adolescent, quand j’ai annoncé que je voulais devenir artiste, Paul ARZENS, qui avait vu quelques uns de mes dessins, avait encouragé mes parents à me permettre de suivre cette voie.

Une seule fois dans ma vie, j’ai eu le bonheur de le rencontrer, chez lui, rue de Vaugirard à Paris. C’était dans le début des années 80 :
Tandis que sa fille, Brigitte, travaillait sur un énorme métier à tisser, Paul m’avait fait faire le tour du propriétaire et notamment de son atelier, tout en verrières, situé juste en face de leur appartement. L’endroit était bâtit sur 3 ou 4 niveaux, avec au dernier étage, une cuisine et une terrasse. Nous avions surtout passé un long moment à discuter sur la plateforme du bas où il y a avait son immense réseau miniature de trains électriques. Il s’en servait pour dessiner et créer ses fameuses locomotives.

Tout en me montrant, un petit poste d’aiguillage qu’il avait composé à partir de vieilles boites de sardines à l’huile, Paul m’avait prévenu des difficultés et des vicissitudes des métiers de la création, de l’isolement du créateur, et des pressions qui peuvent s’exercer sur lui quand, réellement, il bouscule un peu trop l’ordre établi.

La vidéo montre que la voiture électrique n'a guère évoluée depuis l’« Œuf » de Paul Arzens au début des années 1940. Ce véhicule roulait jusqu'à 80 km/h et avait 250 km d'autonomie.
Arzens l’a utilisé jusqu’à sa mort en 1990.

L’œuf de Paul ARZENS

La baleine de Paul ARZENS
(J'ai quelque part une photo où l'on voit Arzens, mon père et ses frères 
et sœurs, enfants dans cette voiture, devant la maison de mes grands-parents à Pont-de-Claix)

jeudi 17 avril 2014

Energie 3.O (Jeremy Rifkin) :

 Jeremy Rifkin, auteur visionnaire et génial de " La Troisième Révolution Industrielle ", explique pourquoi le nucléaire civil est moribond  >>>



Pour aller plus loin, beaucoup plus loin : La vision  révolutionnaire de Rifkin sur la production énergétique du futur et sa distribution sont basées sur la collaboration et les réseaux. Les énergies renouvelables, la production individuelle, le stockage grâce à l'hydrogène, les réseaux de transport de l'électricité (Smart Grids) et les véhicules électriques en seront les 5 piliers >>>



Nous ne sommes plus là dans une pensée centralisée et hiérarchisée comme celle de l’archaïque capitalisme mais réellement vers un appel à la collaboration et à la créativité.
Cette 3ème révolution industrielle implique, une fois de plus, d'importants changements de paradigme. Ce n'est pas avec ce pouvoir politique réactionnaire et des industries basées sur une structure pyramidale qui nous maintiennent dans le statu-quo du néo-libéralisme que nous avons une chance d'y arriver. 

samedi 12 avril 2014

Nouvelle Donne Isère organise son 1er café-citoyen #Grenoble



Venez nombreux et accompagnés de vos amis et relations désirant connaître ce nouveau parti.

« Seule une force citoyenne qui met en avant des solutions crédibles peut provoquer un sursaut »

* Lutter contre le chômage, la précarité, la démesure et les inégalités,
* Remettre l'économie au service de tous et soutenir ceux qui y contribuent.
* Engager une révolution pour protéger notre planète.
* Refonder nos systèmes démocratiques en France et en Europe pour redonner la parole aux citoyens.

C’est à nous tous qu’il appartient de changer la donne. En reprenant la main. Tous ensemble. Maintenant !

#reprendrelamain