samedi 6 août 2011

NOTAV (la suite : Quand l'état berlusconien frappe le peuple)

Par hasard, hier matin, vers 01:00, alors que je rentrais en voiture  de la cote adriatique italienne, j'ai doublé, sur l'autoroute entre Turin et Bardonèche, le convoi des carabiniers qui se rendaient sur le site occupé par les opposants au TGV Lyon-Turin.




Voici quelles images de la RAI diffusée la veille :



Bravo amis italiens ! Vous êtes plus forts que nous autres, pauvres français, de l'autre coté de la montagne, qui acceptons ce projet stupide sans broncher.
J'espère que votre action nous fera prendre conscience de notre bévue.
Enregistrer un commentaire