mardi 28 juin 2011

SEX & NUCLEAR & ROCK’N’ROLL !!!




Dire qu’à une époque, j’ai fait ce genre de boulot :
SEX & NUCLEAR & ROCK’N’ROLL & SEX & NUCLEAR & ROCK’N’ROLL & SEX & NUCLEAR & ROCK’N’ROLL & SEX & NUCLEAR & ROCK’N’ROLL & SEX & NUCLEAR & ROCK’N’ROLL & SEX & NUCLEAR & ROCK’N’ROLL !!!
Les centrales nucléaires : je connais les 58 réacteurs français … Les déplacements : sur les autoroutes, nomadisme, le Rock’n’Roll à fond dans le lecteur de K7, l’ampli et les gros haut-parleurs achetés en Belgique … La petite voiture qu’un copain m’avait trafiquée … les autoroutes … Paris la nuit, avec une ou deux petites nanas … La petite, trop petite voiture et l’alibi du levier de vitesse entre les jambes d’une d’elles, (des deux ?)… Nucléaire du sexe !!!


" Carry Home.   I have returned through so many highways and so many tears "
Jeffrey Lee Pierce

1 commentaire:

Etoile Henri Toulouse a dit…

Ha Tiens! Un point commun: la vie de salarié nomade...: 25 ans sur les plateformes aéroportuaires et 10 ans dans l'accès aux droits l'accès aux soins sur le territoire national: une bagnole, des cartes de téléphone au départ puis un téléphone mobile dans les années 90, un ordinateur et une connexion 56K, notes de frais, etc.... des périples en tous sens dont une tournée dans et avec un bus de la RATP des années 50!!! Et à propos des leviers de vitesse, cet épisode vécu à Grenoble, une certaine nuit sur un parking, près du "Magasin", en préambule-préliminaire d'une grande journée amoureuse partagée le lendemain. Céleste, avec qui tu avais alors peut-être échangé, s'est laissée aller à la plus intime des inspirations féminine...: https://photos.app.goo.gl/6Ms9Q3rzPGFeAchB6