mercredi 23 mars 2011

Amaigrissement : Real Brand New phase3 ? Bientôt.

Le mercredi à Rocheplane, c’est la visite du médecin (avec une infirmière et une jeune stagiaire). Puis un peu plus tard, celle de la psychologue. 

Depuis mon arrivée dans le service de nutrition de grands pas ont été accomplis :

 -  Mon positionnement dans la vie et mon histoire personnelle commencent à être intégrés. Je me considère dans mon intégrité. Ma personne entière s’affirme. J’entrevoie une explication à mes comportements outranciers. Ils sont liés au déracinement vers la Savoie, enfant. Je comprends comment un arrachement peut apporter une marginalité  et nourrir une révolte excessive.

 -  En devenant enfin avouable, ma sensibilité devient une force. Les masques tombent. Mon parcours, grâce à l'éclaircissement de ses composantes est plus cohérent.

4 commentaires:

Joseph a dit…

Salut Pierre-Louis,

Alors comment se passe cette cure, tu tiens le coup, c’est pas trop dur ?

phase3 a dit…

Ah ! Que le terme de "cure" me semble bien galvaudé et inapproprié aujourd'hui après 3 semaines et demie.
Parler et de réadaptation alimentaire ou même de résolution des addictions est bien plus juste.
Ça va très loin !
Beaucoup plus que ce que je n'imaginais ou osais espérer.
L’expérience est fabuleuse pour moi car je règle plein de choses sur le plan psychologique et même psychiatrique. Je ne suis pas sûr que les 6 semaines initialement prévues soient suffisantes, et cela me pose de sacrés problèmes à gérer tant sur le point de vue professionnel que (et surtout) familial ... mais, bon, on gère.
Amitiés.

Stefounzy a dit…

Salut à toi,

Beaucoup de réflexions en ménageant sa monture.

J'ai il y a peu compris aussi que ma "sensibilité" pouvait être ma force.

La mienne m'a bien souvent poussée à l'excès, car trop souvent contenue par convenance.

J'avoue maintenant ma sensibilité quitte à paraître faible aux yeux de certains... Je suis humain, je suis empathique.
Je contient beaucoup moins mes sentiments. Il sont moins "comprimés" et du coup ne tendent plus vers "l'explosion", l'excès.

Je te souhaite force pour découvrir la suite de ton passé, car comme tu l'a compris, bien que te croyant à la porte, tu as encore beaucoup de chemins à défricher pour éclaircir ton présent.

Stefou

Joseph a dit…

Salut Pierre-Louis,

Je suis content que tu en tires des bénéfices.
C’est sûr que ce n’est « qu’un début, le combat continuera » même après « la cure ».

Bon courage.