samedi 10 septembre 2011

9/11 : Jour de haine



Commémorer  les attentats du 11 septembre 2001 n’était peut-être pas la meilleure des choses à faire si l’on considère la cicatrice que cela rouvrira, dix ans plus tard, chez les personnes souffrant de traumatismes liés au choc de la chute des tours.
Combien de psychoses vont resurgir demain ?
Mais l’Amérique est un pays de commémorations, qui dans son délire de persécution semi religieux privilégiera toujours la « nation » face aux individus.
On peut même se demander si cette grand-messe collective, en jouant sur la culpabilité des survivants et en faisant revivre le traumatisme, ne sera pas une reprogrammation des peurs et phobies des neveux de Sam.
Toujours plus de rancoeur ! Toujours plus de haine !


Les désordres post-traumatiques sous l'éclairage du 11 septembre by phase3
Extraits de "La Tête au carré" du 9/9/2011
Enregistrer un commentaire