vendredi 30 juillet 2010

Résolutions de vacances – Fin juillet 2010 :

Passer 5 à 6 heures par jours devant un écran d’ordinateur a fini par me lasser :

- Twitter, bien qu’assez divertissant (au sens de Pascal), n’est finalement pas très productif. S’il y arrive parfois quelques informations de choix et de première fraicheur, trop d’informations tuent l’info. L’égo hypertrophié de la majorité des twitteux fait, aussi, qu’il n’y a pas de réelle construction dans l’échange
- Ce blog, à cause du faible nombre de lecteurs (et donc de commentaires), ne dégage pas de ligne directive, ni de centre d’intérêt particulier. Les diverses tentatives de sujets politiques, économiques ou sociétaux, toujours à cause du faible nombre de contradicteurs, sont restées infructueuses.
Bloguer me satisfait uniquement parce que cela produit une sorte de journal intime ouvert où se croisent les éléments importants de ma vie et quelques réflexions personnelles.
- Si Phreadz (comme Seesmic, dans une moindre mesure) m’a donné plus de clarté, de fluidité et d’assurance à l’oral. Malheureusement, ces lieux d’échange, où j’ai trouvé de vrais amis, par leur nombre limité de participants, semblent trouver lurs propres limites; depuis quelques temps, les sujets sont sensiblement les mêmes et un certaine « Chronicité » dans la contenu des débats semble s’y instaurer. Peut être à cause de la difficulté (certains diront « pudeur ») à s’exposer publiquement, la vidéo différée manque de sang neuf et s’asphyxie peu à peu.

Aujourd’hui, je m’aperçois que les choses qui comptent réellement dans ma vie sont bien plus simples que ce que je ne le pensais. Par exemple, je ne suis pas un geek et la technologie pour la technologie m’emmerde royalement. Mon délire mégalomaniaque n’a pu être comblé par la pratique semi-intensive d’Internet ni par l’acquisition de divers produits techniques. Ils ne sont qu’un support, un médium.

Oui ! Les choses qui importent pour moi, sont finalement assez simples :
- Ma famille (Qui me le reprocherait ?)
- Ma production artistique (même si elle reste modeste et sans grande valeur)


Pour laisser plus de place à ces deux options, je m’efforcerai, dès la rentrée, de gérer différemment mon emploi du temps quotidien.






Enregistrer un commentaire