mercredi 9 septembre 2020

Chronovélos à Grenoble


A l'occasion de la Ruche aux projets participatifs 2016, j'avais présenté un projet d'autoroute à vélos.  Assez bizarrement (et à 3 points prêts) il avait été changé de catégorie au dernier moment (petits projets vers gros projets) et pendant la présentation la vue ci-dessus n'a pas pu être projetée alors que tout mon argumentaire était basé sur elle. Comme on le voit sur la vidéo, j'en ai été fort dépité et passablement énervé pendant la présentation au public.



Malgré tout cela, il ne me manquait que 3 points (sur 250) pour que le projet soit validé. Dommage !


2019 : On reparle des autoroutes à vélos :
Quand en 2016, mon projet avait été retoqué je ne m'attendais plus à le ressortir des cartons. Pourtant en début d'année, Jacques Wiart, conseiller municipal en charge des déplacements, m'invitait à participer à l'élaboration d'un document diagnostiquant les conflits d’usages observés entre les cyclistes, les piétons et automobilistes dans toutes les rues de mon quartier. Avec d'autres habitants, nous avons planché pendant 5 ou 6 séances sur les différents points noirs et, naturellement, j'ai ressorti mes vieux croquis. 


Je ne sais pas si mon projet d'"autoroute à vélos", renommé chronovélo, verra le jour mais, comme le dit Monsieur Wiard, j'ai été visionnaire.

Au-delà de cette amusante réflexion, je remarque qu'à l'heure où l'on fait de belles autoroutes à vélos un peu partout dans la ville, notre quartier (Aigle-Foch-Libération) est complètement délaissé. 

Plus ça va, plus les piétons sont gênés par les vélos, les trottinettes et les scooters qui prennent les trottoirs pour des pistes cyclables .  Face à l'immobilisme de la mairie et de la métro, j'avais tourné une vidéo  début 2019 et depuis, c'est bien pire. 


Cette fois, c'est grave !

Ce 9 septembre 2020, à midi et demi, un vieux monsieur a été violemment percuté par un cycliste à cet endroit même.. Il a  succombé à ses blessures au CHU Grenoble-Alpes peu de temps après.

Selon les premiers éléments de l’enquête, menée par les policiers de la brigade des accidents et des délits routiers, le malheureux était en train de traverser  sur les passages protégés lorsqu'il a été percuté de plein fouet par l'homme de 26 ans qui, arrivait à  très vive allure sur son vélo.

Aucun commentaire: