jeudi 11 mars 2021

Fukushima blues

The 10-years Anniversary



Travailler dans les centrales nucléaires est une expérience unique. Dans les centres de production nucléaire la vie d'un homme n'a pas beaucoup de valeur si on la compare au prix de l'énergie. Le monstre de béton et de ferraille réduit, ici, le travailleur à une fonction de " chair à neutrons ". Il ne lui est plus demandé de bien faire son boulot mais de le faire vite. La production est prioritaire. Ne pas le comprendre peut amener à faire n'importe quoi, le comprendre amène au burn-out mais quand il s'agit de faire fonctionner la machine, cela n'a aucune importance.

Dans cette vidéo, j'évoque à nouveau le stress qui a été le mien pendant les 3 ans consécutifs et où j'ai été responsable d'interventions pour la société Merlin-Gerin (devenue Schneider-Electric puis Rolls-Royce Civil Nuclear). Trois années à un rythme effréné, loin de chez moi et dans un milieu très anxiogène.
Même si c'est illégal, je n'ai pas eu un jour de repos pendant cette période, parcourant la France dans tous les sens avec ma petite voiture, j'intervenais rapidement et le plus efficacement possible avec ou sans mes gars. 
Je garde un souvenir ému de cette période qui pourtant s'est mal terminée. 

5 commentaires:

Etoile Henri Toulouse a dit…

Il me semble bien avoir lu ailleurs cet article..., erreur de ma part ou différence d'affichage smartphone/ordinateur...?

PL GOIRAND alias phase3 a dit…

Tu ne te trompes pas.
En fait, cette vidéo est évolutive et je l'agrémente au fil des années.
Je n'évoque pas tellement de choses encore sur ce que j'ai vécu dans le nucléaire car je suis tenu à un droit de réserve de 5 ans par contrat moral.
Je le respecte.
J'en serai libérer fin juin 2022.

Etoile Henri Toulouse a dit…

Pour ma part j'ai vécu l'essentiel de ma carrière dans le transport aérien et on reconnait certains points communs même si l'activité de transport est moins concentrationnaire et fermée, militarisée que le nucléaire peut l'être...
Je suppose que tu t'es déjà intéressé aux origines du Nucléaire Français et des liens-causes de ce qui a pu se passer autour de "Georges Besse".
À propos de nucléaire un film pris un jour par hasard dans un bac m'a bouleversé, il s'agit de "Le Souffle" que tu connais peut-être: https://www.youtube.com/watch?v=O_rlny9ZByQ De ce film d'une Immense Beauté, j'ai ensuite fait des recherches documentaires et historiques sur cette période et différentes zones géographiques du Monde, c'est hallucinant, et bien réel...

PL GOIRAND alias phase3 a dit…

https://www.echosciences-grenoble.fr/dossiers/l-histoire-du-nucleaire-civil-francais

Etoile Henri Toulouse a dit…

Je retiens principalement la nécessité pour les lobbys industriels et pour les dirigeants l'opportunité exceptionnelle de mettre en place une militarisation des sociétés occidentales et orientales tout en l'accompagnant de mises en place d'état policieir dont nous connaissons bien les effets pour les vivre à présent en chaque instant... À mon sens la France, petit joueur dans ce jeu pour Grands a accumulé les conneries et la catastrophe moyen-orientale actuelle est totalement lié au fait que au prétexte d'offrir l'accès aux technologies du nucléaire, la France a été un apprenti-sorcier totalement ingérable avec une poignée de tarés mythomanes et psychopathes au premier rang desquels le célèbre Général pion numéro Un du trio UK-URSS-USA, mais aussi le grand Kon de Chirak et de toute la tribu de ces véritables malades par délégation...
Action Directe, la RAF, l'Armée Rouge Japonaise et les Brigades Rouges auront bien tenter de faire savoir, mais bon, quelques balles bien placées, les tortures et supllices divers, viols, etc. auront suffit à les faire définitivement taire...