lundi 26 mai 2008

Nerf Ulnaire :

Si je n’avais rapidement vu un spécialiste voici comme les choses auraient très vite tourné, le nerf ulnaire commandant l’auriculaire et la dernière phalange de l’annulaire.


Le médecin du travail de ma boite est
un gros nul, un planqué, une merde humaine, un moins que rien !
Il part à la retraite bientôt.
Qu’il crève !

7 commentaires:

  1. waouh!! pauvre doc! j'ai vu ton coude, y a t il cause à effet?

    RépondreSupprimer
  2. Et Maevina !
    Faut suivre, un peu !

    RépondreSupprimer
  3. Jim a raison : "Faut suivre un peu.
    Je republie donc ici (plus bas)un vieux poste de mon autre blog http://phase3.20six.fr/

    RépondreSupprimer
  4. La seule chose que ce crétin à su me dire, quand je lui ai dit que je pensais avoir un T.M.S (Trouble Musculo Squelettique) lié à mon boulot, c’est : « On va voir … il faut que je me renseigne… ».
    Il y a déjà eu des plaintes d’autres collègues de travail concernant ce monsieur et son manque de professionnalisme. Je comprends pourquoi.
    Quelle bite !!!

    RépondreSupprimer
  5. Ayez j'ai vu et j'ai compru!!!"je contrôle des cartes électroniques en appui sur mes coudes"

    RépondreSupprimer
  6. Oui ! « En appui sur mes coudes ».
    Si tu imagines un diamantaire (profession particulièrement exposée à ce genre de T.M.S) en train de contrôler une pierre précieuse avec le caillou dans la main gauche et une loupe dans la droite, tu vois à peu prés le genre de gestes que je fais, au boulot, une bonne partie de la journée, à vérifier brasures, composants et étiquettes sur les cartes électroniques. Une autre partie du temps étant occupée à aider les techniciens ou à superviser, reprendre puis valider leurs rapports de fin de réparation.

    RépondreSupprimer
  7. faire très attention a la transposition du nerf ulnaire(cubital) allez voir le site de jacques royan moi aussi j'en ai fait les frais et encore maintenant.
    cette pathologie est inscrite au tableau n°57b des maladies professionnelles.

    RépondreSupprimer