jeudi 14 octobre 2010

Ce 14 octobre, le Medef de Grenoble a tremblé

Ce matin, les métallos en colère ont mis un sacré brin devant le Medef, 66 boulevard Maréchal Foch, à Grenoble
Je ne sais pas jusqu’où ça ira, mais le mouvement pour la sauvegarde de nos retraites prend une ampleur incroyable.






6 commentaires:

  1. Bonsoir ,
    Votre vidéo me réconforte , vu qu'en visionnant les autres vidéos
    sur les violences de la milice (crs,gendarmes,garde-mobiles ) envers
    les jeunes manifestants lycéens de ce 14 octobre ,je suis atterrée!
    Je pense que ce pouvoir odieux montre son vrai visage en envoyant
    ces escadrons gazer,matraquer,mutiler avec tirs tendus de flash ball des jeunes manifestants( à Caen,Montreuil ,Chambery et autres villes
    de notre pays.
    c'est bien sûr le pouvoir qui donne les ordres à ces robocops
    espére terroriser les jeunes pour les dissuader de continuer à descendre dans la rue,
    ce pouvoir entame le cycle provocation-repression avec l'espoir d'un embrasement qui ferait de belles images au 20 h des télés
    Sûr que les robocops ne se sont pas frottés aux métallos de l'Isére,
    taper sur des jeunes c'est moins risqué
    Honte à ce pouvoir !
    Continuons à occuper la rue partout ,solidarité avec les victimes de
    de l'ex patrie des droits de l'homme ,devenue état policier en sarkosy
    Comment avons nous pu laisser faire???
    Merci aux journalistes qui témoignent sur le net et sur rue 89 et qui sont eux aussi la cible
    des gardiens du désordre
    Qui nous protégera de cette milice ?

    RépondreSupprimer
  2. Bien sûr, il est facile pour moi, métallo, de fanfaronner. Mais la présence des organisations syndicales et des caméras était le meilleur garant de notre sécurité.
    Dans sa très grande lâcheté et son immense peur panique, le gouvernement s’en prend aux gamins sans défense et surement un peu exaltés par les manifs.
    Il veut taper fort pour les effrayer mais il oublie que Guy Môquet avait 15 ans quand il est rentré en Résistance.
    Aujourd’hui, comme sous Vichy, c’est la jeunesse qui nous ouvre la barrière.
    Suivons-la, soutenons-la.

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour phase3,
    Et merci pour votre réponse et ce rappel historique du courage immense de
    certains jeunes pendant cette période immonde où les brutes et la trahison faisaient la loi !
    Pour éviter que l'histoire se renouvelle ,il semble urgent de résister
    partout à ce pouvoir qui s'approprie sans complexe les idées de la droite extrème ,et qui par sa police infiltrée par cette droite extréme
    essaie de terroriser la jeunesse qui s'insurge
    aprés la chasse aux sans-papiers qui eux résistent depuis des années et dont la lutte admirable devrait aussi servir d'exemple (ils
    occupent la cité de l'immigration actuellement)
    la répression frappe partout
    la seule réponse est l'extension des luttes , gréves actives avec actions coup de poing" imaginer autre chose que ces défilés rituels
    programmés par des directions syndicales qui elles freinent des 4
    fers à la différence de la base
    dons gardez les yeux ouverts pour ne pas se faire avoir par ces directions dont les leaders préférent copiner avec le pouvoir et
    aussi faire les bravaches à la télé depuis des lustres......
    Et surtout :
    RÉSISTER PARTOUT POUR GAGNER TOUS ENSEMBLE
    et SOLIDARITÉ ACTIVE avec les jeunes qui occupent les rues,
    ne pas les laisser seuls face aux robocops et TÉMOIGNER !
    Bon je vous laisse car ici dans ma petite ville çà bouge
    aussi (du jamais vu) et j'ai rendez-vous pour une distribution de l'appel pour samedi
    Bon courage à tous les métallos et NE LÂCHER RIEN !

    RépondreSupprimer
  4. merci les gars.
    De toute facon si la reforme passe sarko repasse en 2012. on a plus le choix, il faut botter le nain.

    RépondreSupprimer
  5. Parlante l'image de ces CRS mis au service du patronat pour monter la garde devant l'immeuble du Medef...

    RépondreSupprimer