dimanche 5 février 2012

Maurienne : Morne vallée



       Les maires de Maurienne auraient mieux fait de se pendre, tout court, parce que la messe est   dite. 
RIO TINTO ALCAN, dans sa logique guerrière, après avoir récupéré les brevets ex-Péchiney, privatisé en 1995, ne fera aucun sentiment. 
L'alibi d'une électricité trop chère était l'aubaine pour se défaire de l'activité savoyarde. Il est évident que EDF, privatisé en 2004, n'a plus non plus de vertu philanthropique. 
Et ce n'est pas les quelques crétins des alpes sur le carreau qui vont émouvoir qui que se soit. 
C'est ça la cruauté du capitalisme et de l'économie de marché ! 
Puisque nous les avons plébiscités en 2007, il ne faut pas venir pleurer maintenant.
La Maurienne va devenir une terre de vieillards, traversée par une autoroute et un TGV. 
C'est tout. 

Enregistrer un commentaire