samedi 3 janvier 2009

Année difficile en perspective

2 commentaires:

patriarch a dit…

on est loin d'être sorti de l'auberge, puisque nous ne faisons que d'y entrer !!

walkingthedog a dit…

Bonjour.
J'ai écouté avec attention.
Je crois bien sur que le cerveau humain est capable de trouver toutes les solutions à tous les problèmes que nous devons affronter, qu'ils soient économiques, financiers, climatiques, politiques, sociaux,etc..; le problème résulte dans la difficulté de l'application immédiate nécessaire des "remèdes", de l' acceptation de leurs conséquences. Pour ne citer que l'exemple climatique, sommes-nous capable de changer de mode de vie demain et quelle autorité aura la volonté, politiquement suicidaire d'imposer les changements. Pour moi, le noeud du "problème" n'est que là. De plus, dans ce monde globalisé, ces décisions devraient se prendre de concert.