jeudi 31 juillet 2008

Sarko 1er, VRP du CAC 40, se rendra bien à Pékin pour l’ouverture des jeux olympiques



Cela vous étonne ?

C’est le type même du représentant brossant bien le client dans le sens du poil et prêt à tout pour vendre sa camelote.
Il faut dire qu’entre autocrates …

Un jour nous serons envahis par la Chine et le gouvernement UMP déroulera le tapis rouge devant l’occupant comme, en son temps, l’avait fait celui de Pétain.

4 commentaires:

  1. Je suis sûr que les jeux finis, les contrats ne seront que fifrelins pour nous.
    Les Européens ont trouvé en lui, leur émissaire dévoué !! Ils sont bien plus diplomates que lui !!

    Amitiés.

    RépondreSupprimer
  2. Bien que les choses auraient presque méritées d’être dites plus crûment, ceci n’est que la simplification de ma vision, voir même sa synthèse minimale. Le problème de la génération bling-bling réside sûrement dans son manque d’idéal humaniste et sa carence en élévation intellectuelle.
    Ne parlons même pas ici de spiritualité !
    Le libéralisme et ses compromissions ne modifient pas le statut de l’individu autrement que financièrement. La projection capitalistique ne se faisant que dans le court terme, l’impossibilité d’élaborer un vrai modèle de société nous envoie directement dans le mur.
    Le petit jeu de notre président n’est ni très glorieux, ni très héroïque … ni très adroit.
    Les français en mai 2007 se cherchaient un leader. Ils n’ont même pas récolté un bon gestionnaire mais seulement, et au mieux, un camelot improbable …

    RépondreSupprimer
  3. La Chine, c'est avant tout une prison pour les Chinois.

    Sinon le retournement de veste doublée cirage de pompes oui c'est du grand Sarko (si je puis dire)

    RépondreSupprimer